Une PIEC est une pièce issue de l'économie circulaire, aussi appelée pièce de réemploi. C'est une pièce d'occasion, qui peut venir soit d'un échange standard soit d'une récupération sur un véhicule hors d'usage (VHU). Elle répond aux mêmes exigences de sécurité et de qualité qu'une pièce neuve, mais coûte environ 50% moins cher.

Vous êtes garagiste ? Augmentez votre chiffre d’affaires et votre visibilité en ligne avec Vroomly

⚙️ Qu'appelle-t-on une PIEC ?

définition PIEC

L'acronyme PIEC désigne les pièces issues de l'économie circulaire, un modèle économique qui consiste à limiter le gaspillage des ressources, notamment grâce au recyclage et au réemploi. Les PIEC sont aussi appelées pièces de réemploi.

Ce sont tout simplement des pièces auto d'occasion récupérées sur des véhicules hors d'usage (VHU) à la casse. C'est le rôle d'un centre VHU d'identifier les pièces réparables et réutilisables, de les remettre en état et de les revendre pour qu'elles puissent devenir des PIEC.

Naturellement, seul un centre VHU agréé est autorisé à préparer des pièces auto pour les remettre en circulation. En France, il y a 1700 centres VHU habilités.

Bon à savoir : les PIEC peuvent aussi provenir des fabricants à la suite d'un échange standard.

Ces pièces vont alors servir à réparer des voitures au même titre que des pièces neuves, évitant ainsi le gaspillage d'éléments encore parfaitement fonctionnels. Elles répondent aux mêmes exigences que les pièces d'origine en termes de sécurité et de qualité.

🔎 Quelle est la liste des PIEC ?

liste PIEC

Toutes les pièces ne peuvent pas devenir des PIEC. En effet, il y a des règles de sécurité à respecter. Ainsi, un décret de 2017, qui définit la notion de pièce de réemploi, fixe aussi la liste des exclusions. Les pièces qui ne sont pas concernées sont :

  • Les pièces du système de freinage ;
  • Les pièces de la direction ;
  • Les pièces des trains roulants ;
  • Les pièces de liaison au sol assemblées, non démontables et soumises à usure mécanique.

Il faut aussi ajouter à cela les éléments toxiques tels que la batterie, ainsi que tous les fluides (liquide de frein, liquide de refroidissement, etc.). Quand un véhicule jugé non réparable parvient dans un centre VHU, sa première tâche sera de dépolluer la voiture. Les fluides et la batterie, polluants, sont envoyés vers des filières de recyclage spécialisées.

Cependant, toutes les autres pièces d'une voiture peuvent devenir des PIEC. Cela inclut notamment :

  • Les pièces de carrosserie démontables comme le capot, les portières, le hayon, etc. ;
  • Les éléments de garnissage intérieur et de la sellerie comme les sièges ;
  • Les optiques, comme les clignotants et les phares ;
  • Les vitrages, à condition qu'ils ne soient pas collés (pare-brise, vitres...) ;
  • Les pièces mécaniques et électroniques qui ne figurent pas dans la liste des exclusions ci-dessus.

Vous êtes garagiste ? Augmentez votre chiffre d’affaires et votre visibilité en ligne avec Vroomly

🌍 Quels sont les avantages des PIEC ?

avantages PIEC

Le premier avantage des PIEC est écologique, puisqu'elles répondent à une logique d'économie circulaire. Elles permettent de réduire le gaspillage et la consommation de ressources, tant en termes de matière première que d'énergie.

Les PIEC contribuent donc à réduire l'impact environnemental et écologique de l'automobile. Par ailleurs, elles constituent une excellente promotion du recyclage des véhicules hors d'usage.

Quelle que soit leur origine, échange standard ou centre VHU, les PIEC répondent à des exigences d'endurance, de qualité et de sécurité. Ce sont des pièces parfaitement sûres et remises en état. Pour le consommateur, il n'y a donc aucun risque.

Ensuite, les PIEC ont un grand avantage économique. En effet, le prix d'une pièce issue de l'économie circulaire est en moyenne 50% moins cher que celui d'une pièce neuve. Le coût d'une PIEC peut même aller jusqu'à 75% de moins que celui d'une pièce neuve.

Si cela représente un vrai avantage pour le pouvoir d'achat de vos clients, il en va de même pour vous ! Cela veut dire que vous allez également acheter ces pièces de rechange moins cher. Dans la plupart des cas, vous pouvez profiter d'une marge qui sera proportionnellement plus intéressante sur les PIEC que sur des pièces neuves.

En revanche, les PIEC ont souvent un inconvénient : la disponibilité. Aujourd'hui, de nombreux fournisseurs de pièces ne sont pas encore passés aux PIEC et il n'est pas toujours possible de trouver la bonne pièce aussi vite lorsqu'elle est issue du réemploi que quand c'est une pièce neuve.

Heureusement, la plateforme Vroomly Pro vous permet de profiter de son catalogue de plus d'un million de pièces autos au sein duquel vous pouvez trouver et commander des PIEC. Au moment où vous avez besoin de pièces pour une intervention, il vous suffit de vous rendre sur votre compte Vroomly Pro et de consulter le catalogue de pièces détachées. Qu'il s'agisse de PIEC ou de pièces neuves, elles sont vendues moins cher et la livraison est gratuite.

⚖️ Qu'impose la loi aux garagistes sur les PIEC ?

obligation information PIEC garagiste

Depuis le 1er janvier 2017, les PIEC font partie des obligations des garagistes. En effet, un décret vous oblige à informer vos clients de la possibilité de choisir des PIEC plutôt que des pièces neuves pour réparer leur voiture.

Cette obligation complète votre devoir d'information habituel. Elle ne signifie pas que le consommateur est obligé de choisir des PIEC, seulement qu'il doit être informé qu'il en a le droit. Et elle ne signifie pas non plus que vous êtes obligé de recourir aux PIEC, seulement d'informer votre client et d'utiliser des PIEC s'il en fait la demande.

Cependant, ce décret vous exempte aussi de cette obligation dans plusieurs cas :

  • Quand la prestation est effectuée à titre gratuit ;
  • Quand la prestation est réalisée dans le cadre d'une garantie contractuelle ;
  • Quand la prestation est effectuée dans le cadre d'un rappel de véhicule ;
  • Quand le délai de disponibilité de la PIEC n'est pas compatible avec le délai d'immobilisation de la voiture ;
  • Si vous jugez que la pièce en question peut représenter un risque pour l'environnement, la santé publique ou la sécurité routière.

Enfin, toutes les pièces ne sont évidemment pas concernées puisque ce décret comprend aussi une liste d'exclusions. Les éléments de la direction, du freinage, de la liaison au sol et des trains roulants ne peuvent pas être remplacés par des pièces issues de l'économie circulaire.

⚠️ Non-respect de l'obligation sur les PIEC : que risquez-vous ?

amende PIEC garagiste

La législation française vous oblige donc à informer vos clients qu'ils peuvent utiliser des PIEC plutôt que des pièces neuves, sauf exception. Elle prévoit également des sanctions en cas de non-respect de cette obligation : une amende de 3000 € pour une personne physique et de 15 000 € pour une personne morale.

Bon à savoir : en cas de litige avec le consommateur, c'est vous qui devez prouver le bon respect de cette obligation d'information. Nous vous conseillons de toujours établir deux devis : un avec des pièces neuves, l'autre avec des PIEC.

Voilà, vous savez maintenant tout ce que vous devez connaître sur les PIEC en tant que garagiste ! Si les pièces issues de l'économie circulaire représentent encore une part marginale des pièces de rechange, elles connaissent aussi un vrai essor : +20% en 2021. Elles sont donc destinées à devenir de plus en plus importantes dans votre activité.

Vous êtes garagiste ? Augmentez votre chiffre d’affaires et votre visibilité en ligne avec Vroomly


Ariane
Écrit les mains dans le cambouis par

Ariane

Mécano du web

08 février 2024, 14:24


Pour passer la seconde 🚗💨