Cette année, le prix des pièces détachées automobiles a augmenté de près de 10%, selon les chiffres du SRA. Cette augmentation s'explique notamment par l'inflation, mais aussi un contexte de pénuries et de tensions géopolitiques. Les garagistes sont les premiers touchés par cette hausse du prix des pièces, mais il est possible de réduire la facture en comparant les distributeurs et en jouant de la concurrence des équipementiers.

Vous êtes garagiste ? Augmentez votre chiffre d’affaires et votre visibilité en ligne avec Vroomly

🔎 Pourquoi le prix des pièces auto augmente-t-il ?

pourquoi augmentation prix pièces auto

Ces derniers mois, l'inflation touche tous les produits. Les pièces détachées automobiles ne sont pas épargnées et touchées à la fois par une pénurie, notamment en ce qui concerne les puces électroniques, et une hausse des prix des pièces traditionnelles.

Ainsi, les équipementiers prédisaient dès la fin de l'année 2021 une augmentation de 5 à 10% des prix des pièces pour l'année 2022. Aujourd'hui, le SRA (Sécurité et Réparation Automobiles) relève une hausse moyenne de 9,8% au cours des douze derniers mois, selon ses statistiques de juillet.

De son côté, l'Insee confirmait ces augmentations du prix des pièces avec une statistique cependant quelque peu inférieure : +6,5% en moyenne entre juillet 2021 et juillet 2022.

Plusieurs facteurs expliquent cette hausse du prix des pièces auto. D'abord, les constructeurs eux-mêmes font augmenter leurs tarifs, dans un contexte où ils tentent de contrebalancer la baisse des ventes de voitures. Mais ce sont aussi les pénuries sur certaines pièces ou références qui provoquent les augmentations, les équipementiers les ayant en stock augmentant leurs prix selon un principe très simple d'offre et de demande.

Les pièces électroniques et semi-conducteurs sont tout particulièrement concernés. Et la situation ne risque pas de s'arranger, car 60% de la production mondiale de semi-conducteurs se fait à Taïwan, où la production subit actuellement les sanctions chinoises dans un contexte de fortes tensions entre la Chine et Taïwan.

Il y a aussi l'inflation elle-même, la hausse du prix des pièces détachées automobiles étant impactée au même titre que le reste des marchandises. Comme beaucoup de produits, les pièces auto sont touchées par l'augmentation des frais dits annexes : transport, emballage, etc.

Ce sont tous ces facteurs conjugués qui expliquent aujourd'hui les tensions du secteur. Un effet en cascade, donc, qui finit par se répercuter sur la facture.

👨‍🔧 Quelles sont les conséquences de cette hausse des prix sur les garagistes ?

conséquences hausse prix pièces auto

Depuis 2015, le prix des pièces détachées a augmenté de plus de 46%, avec une hausse de près de 10% rien que sur les douze derniers mois glissants. Évidemment, cela a pour conséquence d'augmenter votre facture lorsque vous avez besoin de commander des pièces pour réparer les voitures de vos clients.

Ainsi, les garagistes sont en première ligne face à la hausse des prix des pièces. La première facture qui gonfle, c'est la vôtre ! Et au bout du compte, il est difficile qu'elle ne se répercute pas sur la facture des clients, par un mécanisme évident : si vous devez payer plus cher pour vous approvisionner en pièces, vous n'avez pas d'autre choix que d'augmenter le coût pour les automobilistes.

Cependant, les garagistes doivent faire face à une difficulté supplémentaire : la concurrence. Le milieu de la réparation auto étant de plus en plus concurrentiel, plusieurs milliers de nouveaux garagistes arrivant sur le marché chaque année, rester compétitif face aux voisins est un enjeu crucial.

Dans ce contexte, de nombreux garages font des efforts pour que les factures des automobilistes eux-mêmes n'explosent pas, avec plus de remises notamment, ou des efforts pour affronter cette augmentation du prix des pièces auto. Et naturellement, tout ce qui n'est pas répercuté sur le client doit être absorbé par le garagiste.

Vous êtes garagiste ? Augmentez votre chiffre d’affaires et votre visibilité en ligne avec Vroomly

⚙️ Comment faire face à l'augmentation du prix des pièces détachées ?

comparateur prix pièces auto

Les garagistes sont donc les premiers touchés par l'augmentation des prix des pièces détachées. Mais il y a plusieurs façons d'y faire face afin de réduire votre facture d'approvisionnement en pièces auto.

La première solution est d'augmenter l'utilisation de pièces de marques distributeurs. C'est ce qu'on appelle les MDD, pour "marque de distributeur". Ces dernières années, les MDD se sont multipliées, jusqu'à ce que rares soient les distributeurs de pièces à ne pas disposer de leur propre marque.

De nombreux produits peuvent être des MDD : batteries, pièces de freinage, huiles, etc. En moyenne, ces pièces coûtent 20% à 25% moins cher que les marques premium, offrant un bon rapport qualité/prix qui permet de réduire le coût de la fourniture en pièces.

Ces coûts réduits s'expliquent généralement par le lieu de production des pièces, qui est souvent délocalisée dans le cas des MDD. Mais les coûts de production et de transport ont eux aussi été impactés par le contexte économique actuel. De fait, l'inflation a même plus durement touché les MDD, dont la marge est extrêmement faible. Malgré cela, ces pièces restent tout de même moins chères que l'offre premium.

Augmenter la part des pièces de réemploi est aussi un bon moyen de faire face à l'augmentation du prix des pièces, puisque ces pièces recyclées coûtent jusqu'à 75% moins cher que des pièces neuves. Depuis 2017, il est obligatoire pour les garagistes d'informer leurs clients qu'ils ont la possibilité d'opter pour des pièces issues de l'économie circulaire (PIEC).

En 2021, la part des PIEC utilisées dans la réparation de sinistres automobile a augmenté de 20%, mais les pièces de réemploi ne représentent encore que 3,6% du total des pièces remplacées. En tant que garagiste, vous pouvez agir pour favoriser l'usage de ces pièces, que vous payerez moins cher... et vos clients aussi !

La troisième solution pour affronter l'augmentation du prix des pièces auto, c'est la comparaison. Pour éviter de payer trop cher chez le garagiste, les automobilistes n'hésitent aujourd'hui plus à recourir au digital pour comparer les garages près de chez eux et choisir celui qui est le mieux noté et/ou le moins cher.

Pas de raison que les garagistes n'en fassent pas autant ! Le marché des pièces auto est occupé par de très nombreux distributeurs, lesquels ne pratiquent pas tous les mêmes prix. En passant par une plateforme de comparaison des pièces détachées, vous vous offrez la possibilité de choisir les pièces dont vous avez besoin au meilleur tarif, afin de limiter la facture.

C'est exactement ce que vous permet de faire Vroomly avec son offre Vroomly Parts, un service unique sur le marché ! Nous vous donnons accès à de nombreuses références de pièces auto pour que vous puissiez comparer le prix des différents distributeurs sur une seule et même plateforme.

Pour finir, sachez qu'une bonne nouvelle vous attend dès 2023. En 2021, la Loi Climat et Résilience a enfin permis l'ouverture à la concurrence des pièces détachées automobiles. Jusque-là, toutes les pièces visibles, notamment celles de carrosserie, étaient protégées au titre du droit d'auteur et du droit des dessins et modèles.

En d'autres termes, seuls les constructeurs automobiles pouvaient fournir ces pièces aux réparateurs, ce qui faisait qu'ils avaient un monopole légal sur la vente de ces pièces, les garagistes n'ayant pas d'autre choix que de s'approvisionner auprès du réseau constructeur.

À partir du 1er janvier 2023, la vente de ces pièces sera partiellement ouverte à la concurrence et tous les équipementiers pourront commercialiser les pièces de vitrage. Pour les autres pièces détachées visibles comme les rétroviseurs, les optiques et la carrosserie, les équipementiers auront l'autorisation de les produire et de les commercialiser à l'issue d'une période de 10 ans après l'enregistrement du modèle, contre une durée de 25 ans jusque-là.

Bon à savoir : attention, cette loi n'aura pas d'effet rétroactif et ne concernera donc que les modèles déposés à partir du 1er janvier 2023.

Tout cela fait que les équipementiers vont désormais pouvoir concurrencer les constructeurs pour ces pièces de rechange. Et économiquement, l'effet d'une ouverture à la concurrence est toujours bon pour la facture, car il faut bien rester compétitif.

💶 Utiliser Vroomly Pro pour faire des économies

Vroomly Pro : notre service de facturation pour votre garage automobile Vroomly Pro est une plateforme tout-en-un à destination des garagistes. Cette plateforme comprend de nombreuses fonctionnalités avec parmi elles, un catalogue de pièces détachées. Avec plus d'un million de références, le catalogue de pièces de Vroomly Pro vous permet de comparer et commander à tout moment les pièces détachées dont vous avez besoin. Toutes ces pièces sont vendues au meilleur prix afin de vous permettre de faire des économies. En plus de cela, Vroomly Pro vous propose d'acheter des pièces de réemploi pour vos différentes interventions. N'hésitez donc pas à faire un tour sur la plateforme Vroomly Pro et à découvrir toutes ses particularités.

Vous comprenez maintenant mieux le contexte d'augmentation des prix des pièces détachées. De nombreux facteurs expliquent donc cette hausse des prix, qui s'inscrit notamment dans un contexte général d'inflation qui alourdit difficilement les factures. Pour affronter cette hausse des prix, n'hésitez donc pas à vous tourner vers Vroomly !

Vous êtes garagiste ? Augmentez votre chiffre d’affaires et votre visibilité en ligne avec Vroomly


Ariane
Écrit les mains dans le cambouis par

Ariane

Mécano du web

05 février 2024, 17:09


Pour passer la seconde 🚗💨