Suite à un vote des députés, la commission environnementale du Parlement européen a décidé d'interdire la commercialisation des véhicules thermiques dès l'année 2035. Certains pays ont fixé cet objectif pour 2030 tandis que d'autres attendront 2040.

📆 Quelle date pour la fin des voitures thermiques ?

fin des voitures thermiques

Ça y est, à partir de 2035, les constructeurs automobiles ne pourront plus vendre de véhicules à moteur thermique neufs au sein de l'Union européenne. Cette décision, déjà proposée en juillet 2021, a été entérinée en ce début de mois de mai suite à un vote des députés de la commission environnementale du Parlement européen. Elle s'inscrit dans la volonté de l'UE d'atteindre la mobilité routière zéro-émission d'ici 2035.

"Cette avancée est particulièrement importante au vu de la montée continue des prix du diesel et du pétrole. Ce règlement garantit l'accès à une conduite durable pour tout le monde" explique Jan Huitema, le rapporteur du texte devant la commission européenne.

L'objectif est donc d'accélérer le passage aux véhicules électriques pour réduire les émissions polluantes du secteur du transport. Ainsi, pour parvenir à une mobilité zéro-émission, le Parlement européen compte interdire les véhicules thermiques, mais aussi les véhicules hybrides.

Cependant, même si l'interdiction de la vente des véhicules thermiques est prévue pour 2035, cette date n'est pas la même pour tous les pays. En effet, la fin de la commercialisation s'étend sur une période allant de 2025 à 2040. La première vague d'interdiction devrait intervenir du côté des pays scandinaves puisque la Norvège, la Suède et le Danemark prévoient l'interdiction des voitures thermiques en 2025 et 2030.

En France, la fin de la vente des voitures thermiques devrait se produire à partir de l'année 2040. Il faut dire que le marché français est encore largement dominé par les voitures thermiques (94% des ventes) tout comme le marché allemand où les constructeurs automobiles expriment leur mécontentement.

Mise à jour 09/06/2022 : cette décision a été définitivement confirmée en séance plénière par le Parlement européen le 08 juin 2022. La loi est donc bien actée !

🌍 Fin des voitures thermiques : toutes les voitures sont-elles concernées ?

amendement ferrari fin voitures thermiques

La fin de la vente des voitures thermiques neuves en 2035 concerne les véhicules à moteur essence et diesel. Mais à l'initiative des élus italiens, un amendement restrictif excluant certaines voitures a été adopté : c'est l'amendement Ferrari.

Ainsi, les voitures de luxe fabriquées à moins de 1000 exemplaires auront le droit de continuer de rouler à l'essence jusqu'en 2036. En revanche, le Parlement européen a refusé la demande d'une marge pour d'autres constructeurs, notamment Renault.

🛠️ Qu'en pensent les constructeurs automobiles ?

Qu'en pensent les constructeurs automobiles

Pour les constructeurs de voiture, la fin de la vente de véhicules thermiques d'ici 2035 représente une transition extrêmement rapide. Cependant, ils sont nombreux à avoir anticipé cette décision du Parlement européen en mettant en place des plans stratégiques.

Ainsi, des constructeurs comme Renault, Volvo ou encore Ford ont décidé d'arrêter la production de véhicules thermiques et hybrides avant 2030. Il en sera de même pour Fiat, Opel et Alpha Romeo qui ne vendront que des voitures électriques dès 2027. Néanmoins, ces fabricants espèrent tout de même un assouplissement de la loi, notamment en ce qui concerne l'interdiction des véhicules hybrides. Selon eux, une transition moins brutale permettrait de soulager les foyers les moins aisés.

L'Union européenne pense au contraire que les prix des voitures électriques vont chuter en raison de l'amortissement des investissements, de l'augmentation des volumes de production et des progrès technologiques.


Écrit les mains dans le cambouis par

Maxime

Mécano du web

09 juin 2022, 13:11


Pour passer la seconde 🚗💨