L'alcool au volant est l'une des premières causes d'accident mortel sur les routes de France. Ainsi, la loi concernant la quantité d'alcool autorisée lors de la conduite d'un véhicule s'est durcie au fil du temps. Dans cet article, nous décryptons avec vous la réglementation liée à l'alcool au volant et les différents peines auxquelles vous vous exposez en cas de conduite sous l'effet de l'alcool.

Sommaire :

Trouvez le meilleur garage pour réparer votre voiture :

🚗 Quelle est la limite d'alcool au volant ?

Quelle est la limite d'alcool au volant

La mesure de l'alcool se fait à travers l'alcoolémie, qui correspond au taux d'alcool présent dans votre sang. Calculé en grammes par litre de sang ou en milligrammes par litre d'air expiré, il se mesure respectivement avec un éthylotest ou un éthylomètre.

En France, le taux d'alcool dans le sang ne doit pas être supérieur ou égal à 0,5 gramme par litre de sang, ce qui correspond à 0,25 milligramme d'alcool par litre d'air expiré. Si vous disposez d'un permis probatoire, la limite est 0,2 gramme par litre de sang soit 0,1 milligramme par litre de sang.

Cela signifie que vous ne pouvez pas boire un seul verre d'alcool, quel que soit le type de boisson, avant de conduire. Pour les jeunes conducteurs, la tolérance zéro est prônée car ils représentent un quart des victimes des accidents mortels de la route dus à l'alcool au volant.

Généralement, le taux d'alcool maximal autorisé est atteint 15 minutes après l'absorption d'un verre à jeun ou 1 heure si le verre est ingéré au cours d'un repas.

Alcool au volant : combien de verres ?

Quelle que soit la boisson alcoolisée que vous buvez, le verre représente quasiment la même quantité d'alcool. En effet, les contenances ont l'obligation de correspondre aux doses classiques dans les débits de boissons. Par exemple, 25cl de bière à 5.5° équivaut à un verre de vin de 12,5cl à 10° et à 3cl d'alcool fort à 40° comme le gin ou le whisky.

Chaque verre représente 0,20g à 0,25g d'alcool par litre de sang. Cependant, ce chiffre peut varier selon plusieurs critères : état de santé, fatigue, stress, tabagisme, poids. En effet, pour les morphologies les plus minces, un seul verre d'alcool peut représenter 0,30g par litre de sang. En règle générale, ce seuil correspond à 1 verre d'alcool.

🛑 Quelles sont les sanctions pour l'alcool au volant ?

sanctions alcool au volant

Si vous êtes soumis à un test de dépistage par les forces de l'ordre et qu'il s'avère positif, plusieurs sanctions peuvent être appliquées selon la situation :

  • Pour un taux de 0,25g/L de sang : si vous détenez un permis probatoire, vous risquez un retrait de 6 points sur votre permis de conduite, une amende forfaitaire de 135€ et une suspension de permis d'une durée de 3 ans ;
  • Pour un taux compris entre 0,5g/L et 0,8g/L de sang : si vous disposez d'un permis non probatoire, vous encourez un retrait de 6 points sur votre permis de conduire, une amende forfaitaire de 135€ et au maximum une suspension de permis d'une durée de 3 ans ;
  • Pour un taux égal ou supérieur à 0,8g/L de sang : dans ce cas précis, il s'agit d'un délit et non d'une infraction. Que vous ayez un permis probatoire ou non, les sanctions sont les mêmes. En plus du retrait de 6 points et de la suspension voire l'annulation de permis durant 3 ans, vous risquez 2 ans de prison et une amende de 4 500€.
  • Pour un taux prohibé et une consommation de stupéfiants : dans cette situation, vous êtes passible de 3 ans de prison, de 9 000€ d'amende, d'un retrait de 6 points, d'une immobilisation voire confiscation de votre voiture ainsi que d'une suspension voire une annulation de 3 ans de votre permis. Vous serez également dans l'obligation de réaliser un stage de sensibilisation à la sécurité routière ;
  • Pour un accident sous l'emprise d'alcool impliquant d'autres automobilistes : ce délit est passible de 5 ans de prison, de 75 000€ d'amende, d'un retrait de 6 points sur votre permis de conduire, d'une immobilisation voire confiscation de votre véhicule ainsi qu'une suspension voire une annulation de plein droit de 10 ans du permis de conduire.

Si vous refusez de vous soumettre à un test d'alcoolémie, vous vous exposez aux même sanctions encourues que si vous aviez un taux d'alcoolémie égal ou supérieur à 0,8g/l de sang.

Trouvez le meilleur garage pour réparer votre voiture :

⛓️ Quelle peine pour une récidive d'alcool au volant ?

peine récidive alcool au volant

Dans le cas d'une récidive d'alcool au volant, les sanctions seront encore plus strictes. Ce délit relève du code pénal et sera donc traité par un juge qui peut prononcer les sanctions suivantes :

  1. Dans le cas d'une récidive : une annulation du permis de conduire ;
  2. Dans le cas de multiples récidives : une annulation du permis de conduire, une peine d'emprisonnement de 4 ans, 9 000€ d'amende ainsi que la confiscation du véhicule.

💸 Combien coûte un avocat pour l'alcool au volant ?

Combien coûte un avocat pour l'alcool au volant

Si vous n'avez pas les moyens d'avoir un avocat, vous pourrez bénéficier d'un avocat commis d'office pour défendre votre dossier en cas de conduite en état d'ébriété. Cependant, en moyenne, en France, les honoraires d'un avocat pour ce type de cas s'élèvent entre 920€ et 2100€.

Vous connaissez maintenant tout ce qu'il faut savoir sur l'alcool au volant et les sanctions encourues en cas de conduite en état d'ébriété ! Il est primordial de ne pas être sous l'emprise de l'alcool lors de vos trajets en voiture, cela met en danger votre sécurité, celle de vos passagers mais également celle de l'ensemble des autres usagers de la route !

Trouvez le meilleur garage pour réparer votre voiture :


Écrit les mains dans le cambouis par

Charlene

Mécano du web

17 août 2022, 15:26


Pour passer la seconde 🚗💨