Contrôle Technique : nouvelle réforme pour les Diesel

iStock-927335902.jpg

Dès le 1er janvier 2019, passer le contrôle technique va devenir plus difficile avec le durcissement des normes anti-pollution pour les véhicules diesel.
Pas d'panique, chez Vroomly on est déjà sur le coup !
Zoom sur cette nouvelle réforme avec (en cadeau ) nos 3 conseils pour garantir la longévité de vos Diesel.

Nouvelle réforme du contrôle technique : les Diesel sont les plus polluants

Aujourd'hui, le diesel est désormais dans le collimateur des autorités. Mais pourquoi ? Tout simplement car la France détient le triste record de "diesel sales" avec 8,7 millions de véhicules de ce type qui roulent.
Pour lutter contre ces véhicules extrêmement polluants, une nouvelle réforme du contrôle technique entrera en vigueur le 1er janvier 2019.
Cette dernière prévoit de renforcer drastiquement le contrôle de l’opacité des fumées d’échappement sur les véhicules diesel avec une méthode de mesure qui va reproduire les conditions dans lesquelles un véhicule pollue le plus.
Malheureusement les véhicules les plus anciens seront les plus touchés (véhicules aux normes Euro 3 Diesel, mis en circulation entre 2001 et 2006)
Mais les véhicules diesel beaucoup plus récents pourraient également ne pas passer à la trape. Quelque soit la génération du moteur, les pièces clés d’un diesel s’encrassent prématurément si le véhicule est utilisé essentiellement pour de courts trajets.
Or, un moteur encrassé = un véhicule qui pollue beaucoup plus !

3 conseils Vroomly pour garantir la longévité de son Diesel

1 – Éviter les petits trajets

Pour s’auto-nettoyer, un moteur diesel a besoin de monter en température régulièrement. Lors des petits trajets en ville, le moteur reste froid et s’encrasse (et oui il n'a pas le temps de monter en température car les trajets sont trop courts)
Il est donc important de rouler le plus souvent possible hors agglomération et sur de longues distances (pour vos courts trajets, utilisez vos 2 jambes ou le vélos )

2 - Faire le plein avec un carburant de qualité, combiné à des additifs

Parce qu'il est important de ne pas négliger la qualité du carburant utilisé comme le le gasoil Premium.
Certes il ne permet pas de résorber l’encrassement existant mais il limite la formation de crasse. Idem pour la plupart des produits de nettoyage moteur vendus dans le commerce.

3 – Désencrasser en profondeur les injecteurs et le moteur

Si votre moteur est encrassé, alors le passage dans un garage est le bienvenue !
Le décalaminage qui élimine les dépôts de calamine et qui nettoie ainsi en profondeur la vanne EGR, le filtre à particules et le turbo est une solution rapide et économique.

Mais il ne suffit pas forcément ! Il est important de nettoyer également en profondeur les injecteurs. Car si l’injection et la post-injection se font mal, c’est tout le reste du circuit qui s’abîme et s’encrasse : FAP, vanne EGR et turbo.
Selon le niveau d’encrassement des injecteurs, plusieurs solutions existent dont l’utilisation de nettoyants curatifs très concentrés qu’on ajoute au carburant.



Ludi les bons tuyaux

Chez Vroomly on a calculé le coût moyen du décalaminage.
Résultat : chez un Garagiste de Confiance référencé sur la plateforme, il faut compter en moyenne 87€

Si vous devez remplacer différentes pièces voici leurs coûts :

  • une vanne EGR : entre 300 et 400 €
  • un turbo : entre 1100 et 2 500 €
  • un catalyseur : entre 500 et 1600 €
  • un FAP : entre 500 et 1600 €.

C'est pourquoi on vous conseille de faire appel à nos Garagistes de Confiance le plus rapidement possible !


Ludivine

Mécano du web

Besoin d’un coup de main avec votre voiture ?

Nos Garagistes de confiance entretiennent votre voiture au juste prix partout en France.
Obtenez instantanément un devis et prennez rendez-vous en ligne.

Trouver un garage

Pour passer la seconde

×

Comparez les prix des meilleurs garages près de chez vous

Immatriculation, marque...
Comparer les prix
garagiste et client