Le contrôle technique est obligatoire pour tous les véhicules légers, qu'ils soient thermiques ou électriques. Vous êtes donc soumis aux mêmes obligations pour une voiture électrique. Cependant, onze points de contrôle supplémentaires sont vérifiés pour une voiture électrique, et le prix de son contrôle technique est plus cher que celui d'une voiture thermique.

Sommaire :

Trouvez le meilleur garage pour votre contrôle technique :

🔋 Y a-t-il un contrôle technique pour voiture électrique ?

faire contrôle technique voiture électrique

En France, le contrôle technique des véhicules légers est obligatoire depuis le 1er janvier 1992. Il concerne tous les véhicules particuliers dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes, et ce que le véhicule soit thermique, hybride ou électrique.

Une voiture électrique est donc soumise à l'obligation de contrôle technique de la même façon qu'une voiture essence ou diesel. Comme pour un véhicule thermique, le contrôle technique d'une voiture électrique doit se faire pour la première fois au cours des 6 mois qui précèdent le quatrième anniversaire de sa première mise en circulation.

Ensuite, le contrôle technique de votre voiture électrique doit être renouvelé tous les deux ans, avant la date limite de validité indiquée sur la vignette apposée sur votre pare-brise par le contrôleur.

Si vous n'êtes pas en règle avec les obligations du contrôle technique, vous risquez une amende qui peut aller jusqu'à 750 €. En général, il s'agit d'une amende forfaitaire de 135 €. Mais vous vous exposez aussi à une immobilisation du véhicule en cas de contrôle par les forces de l'ordre.

⚙️ En quoi consiste le contrôle technique d'une voiture électrique ?

points de contrôle voiture électrique

Si l'obligation de contrôle technique est identique pour une voiture thermique et une voiture électrique, le contrôle lui-même diffère. En effet, le contrôle technique compte 133 points de contrôle pour une voiture thermique, mais onze de plus pour une voiture électrique.

D'abord, une voiture électrique est soumise aux points de contrôle classiques, qui sont répartis en neuf fonctions. Toutes les fonctions suivantes vont être donc contrôlées :

En revanche, le contrôle technique d'une voiture thermique vérifie également les nuisances (pollution, émissions sonores, etc.), ce qui n'est pas nécessaire pour une voiture électrique.

Par contre, il faut ajouter les autres points de contrôle propres à la voiture électrique. Ce sont les fonctions propres à son type de motorisation :

  • La batterie de traction ;
  • Le coffre à batterie de traction ;
  • Les orifices d'aération ;
  • Le câble de charge ;
  • Les câblages et connecteurs haute tension ;
  • La prise de recharge ;
  • La protection de la prise (trappe) ;
  • Les tresses de masse et leurs fixations ;
  • Le dispositif antidémarrage ;
  • La continuité de masse ;
  • Les équipements électriques et électroniques haute tension.

Pour chaque point de contrôle, une défaillance peut être constatée. Dans ce cas, le contrôleur lui attribue un niveau de gravité :

  • Défaillance mineure ;
  • Défaillance majeure ;
  • Défaillance critique.

La défaillance mineure n'a pas de conséquence sur la sécurité de la voiture ou celle de l'environnement, tandis qu'une défaillance majeure risque de compromettre la sécurité du véhicule, de l'environnement ou des usagers de la route. Enfin, une défaillance critique représente un danger immédiat pour la sécurité routière ou l'environnement.

En cas de défaillance mineure, celle-ci est simplement notée sur le procès-verbal du contrôle technique. Il est toutefois conseillé d'y remédier avant que le problème ne s'aggrave. S'il s'agit d'une défaillance majeure ou critique, vous êtes obligé de procéder à la réparation avant de passer un second contrôle : la contre-visite.

Bon à savoir : sur les onze points de contrôle supplémentaires pour une voiture électrique, huit sont susceptibles d'entraîner une contre-visite.

La contre-visite doit se faire dans les deux mois suivant le contrôle technique. Elle est obligatoire mais vous n'êtes pas tenu de la faire dans le même centre que votre contrôle technique. Elle ne va vérifier que les points de défaillance.

Après le contrôle technique et/ou la contre-visite, un procès-verbal vous est remis mentionnant notamment les défaillances relevées et leur niveau de gravité. Si le contrôle technique est favorable, le contrôleur met sur la voiture une vignette qui vous indique la validité du contrôle.

Trouvez le meilleur garage pour votre contrôle technique :

📍 Où faire le contrôle technique d'une voiture électrique ?

où faire contrôle technique voiture électrique

Le contrôle technique d'une voiture, qu'elle soit thermique ou électrique, se fait toujours dans un centre agréé. La liste complète des centres agréés en France est disponible sur utac-otc.com. Il existe plusieurs réseaux agréés pour le contrôle technique des véhicules légers, comme Autosur ou Autovision, mais aussi des centres qui ne sont pas rattachés à un réseau.

Cependant, tous les centres de contrôle technique ne sont pas habilités à traiter les voitures électriques. Il est en effet nécessaire qu'un contrôleur spécifiquement formé soit rattaché à ce centre. Tous les centres de contrôle technique précisent quels types de véhicules ils peuvent contrôler : renseignez-vous avant de prendre rendez-vous.

💳 Quel est le prix du contrôle technique d'une voiture électrique ?

prix contrôle technique voiture électrique

Le prix du contrôle technique est toujours fixé librement par le centre et peut donc varier d'un centre agréé à l'autre. Cependant, il varie aussi en fonction du type de véhicule et il est plus cher pour une voiture électrique que pour une voiture thermique.

Le contrôle technique d'une voiture électrique demande d'avoir un contrôleur spécialement formé. Il est aussi plus long, puisqu'il y a plus de points à vérifier. C'est la raison pour laquelle les centres facturent plus cher pour une voiture électrique.

En moyenne, le tarif du contrôle technique d'une voiture thermique est d'environ 75 €. Pour une voiture électrique, le prix va plutôt de 100 à 150 €. En ce qui concerne la contre-visite, elle est souvent gratuite mais il arrive que les centres la facturent. Dans ce cas, comptez autour de 15 ou 20 €.

Et voilà, vous savez maintenant tout sur le contrôle technique d'une voiture électrique ! Comme vous l'avez compris, il a quelques différences avec celui d'une voiture thermique (essence ou diesel), mais répond au même principe et suit les mêmes obligations.

Trouvez le meilleur garage pour votre contrôle technique :


Écrit les mains dans le cambouis par

Ariane

Mécano du web

27 avril 2022, 13:43


Pour passer la seconde 🚗💨