Plusieurs éléments de signalisation permettent aux automobilistes de savoir quel comportement il est possible d'adopter en fonction de la route, de la situation, etc. C'est par exemple le cas de la ligne discontinue qui est un marquage au sol indiquant la possibilité de changer de direction ou de faire un dépassement.

Sommaire :

Trouvez le meilleur garage pour réparer votre voiture :

🔎 Qu'est-ce qu'une ligne discontinue ?

définition ligne discontinue

Sur les routes françaises, vous pouvez retrouver bon nombre de marquages au sol représentant des éléments de la signalisation horizontale. Parmi eux, il y a la ligne discontinue qui est peinte sur la chaussée en blanc et prend la forme de petits rectangles séparés par des espaces sans peinture.

Selon le type de voie, la largeur et la taille de la ligne discontinue peuvent varier. Concernant la largeur, elle peut osciller entre 6 et 15 cm. Pour la taille par contre, certains éléments doivent être pris en compte :

  • En agglomération ou sur des pistes cyclables : bien qu'il s'agisse du schéma le plus rare, il est possible de voir une ligne discontinue qui s'étend sur une longueur de 1,5 mètre et qui est séparée par des espaces non peints de 5 mètres ;
  • En dehors des agglomérations : vous pouvez retrouver une ligne discontinue de 3 mètres de long avec des séparations comportant des espaces non peints de 10 mètres.

Le rôle de la ligne discontinue est de garantir une séparation entre deux voies de circulation. Elle permet dès lors de renseigner l'automobiliste d'une autorisation de franchissement en vue de changer de direction ou encore de faire un dépassement, conformément à l'article R 412-18 du code de la route.

La ligne discontinue joue un rôle de sécurité : elle permet de déterminer les distances de sécurité.

⁉️ Quels sont les différents types de lignes discontinues ?

différents types de lignes discontinues

Il existe plusieurs modèles de lignes discontinues :

Les lignes discontinues jaunes

En fonction de la voie sur laquelle ce type de ligne est marqué, le comportement autorisé peut être différent. Si elle figure le long du trottoir, cela veut dire qu'il est possible de s'y arrêter mais pas d'y stationner.

Il s'agit d'un mode de signalisation temporaire en cas de travaux ou chantiers sur la voie. Le non-respect de ces restrictions peut vous exposer à des sanctions lors d'un contrôle des forces de l'ordre.

Les lignes discontinues de dissuasion

Comme son nom l'indique, le but de cette signalisation est de dissuader l'automobiliste de toute manœuvre qui pourrait s'avérer dangereuse. En raison de la mauvaise visibilité, le franchissement ne sera possible que pour le dépassement d'une voiture de petit gabarit ou d'un véhicule lent.

La ligne discontinue de dissuasion est indiquée sur autoroute pour guider tous les automobilistes vers la sortie. Il est strictement interdit ici d'effectuer un rabattement brutal.

La longueur des bandes blanches sur ce type de marquage est de 3 m avec une séparation d'un espace de 1,33 cm et leurs lignes sont plus rapprochées.

Si vous êtes sur une route à double sens de circulation et que vous voyez en plus des flèches de rabattement, cela veut dire qu'après la 3ème, la ligne passera de discontinue à continue. Il s'agit ici d'une ligne d'annonce.

La bande d'arrêt d'urgence

Cette ligne discontinue de 39 mètres de long avec des séparations de 13 mètres indiquent qu'il est strictement interdit d'y circuler. La bande d'arrêt d'urgence est en effet réservée aux voitures de service (police, dépannage, entretien, etc.) ou en détresse.

Les lignes discontinues avec des traits larges et rapprochés

Cela peut concerner plusieurs situations :

  • Une séparation des bandes cyclables du reste de la chaussée ;
  • Une obligation pour les automobilistes de céder le passage à une intersection ;
  • La délimitation d'une voie réservée aux bus avec l'inscription BUS ;
  • Etc.

Les lignes de rives

Leur rôle est de délimiter les côtés de la chaussée. Elles sont d'une longueur de 3 m et comportent des séparations de 3,5 m. En fonction de la voie, elles peuvent mesurer 20 m et être séparées de 6 m. C'est le cas lorsque le marquage est fait aux abords d'une intersection.

Les lignes mixtes

Il est possible d'être parfois en présence de lignes mixtes qui ont des marquages pour lignes continue et discontinue. Cependant, le dépassement est réglementé dans cette situation. En effet, seules les voitures qui circulent dans la zone délimitée par les flèches de rabattement et qui se trouvent du côté de la ligne discontinue peuvent dépasser.

Mais, il faudra que d'autres conditions soient également remplies :

  • La distance doit être assez longue ;
  • La visibilité doit être correcte ;
  • Les angles morts et rétroviseurs doivent être contrôlés ;
  • Le dépassement ne doit se faire qu'après avoir activé les clignotants ;
  • Il faut impérativement que la manœuvre soit finie avant la dernière flèche de rabattement.

Vous savez maintenant tout sur les lignes discontinues. En fonction de la voie, le marquage peut différer ainsi que le comportement à adopter. Nous vous conseillons de toujours vous assurer de bien respecter les règles du code de la route. À défaut, vous pouvez encourir le paiement d'une amende ou d'autres sanctions lors d'un contrôle des forces de l'ordre.

Trouvez le meilleur garage pour réparer votre voiture :


Écrit les mains dans le cambouis par

Diariatou

Mécano du web

17 janvier 2023, 9:38


Pour passer la seconde 🚗💨