Le permis probatoire est une période de 2 à 3 ans qui suit l'obtention du permis de conduire. Votre capital de points est alors de 6 points au lieu de 12 et augmente durant la période probatoire. Les limitations de vitesse et le taux d'alcoolémie sont aussi plus bas pendant le permis probatoire.

Sommaire :

Trouvez le meilleur garage pour réparer votre voiture :

🚗 Qu'est-ce que le permis probatoire ?

définition permis probatoire

Mis en place en 2003, le permis probatoire est la période qui suit l'obtention de votre permis de conduire. Pendant celle-ci, vous ne disposez pas du même capital de points que les autres conducteurs. De plus, certaines règles du code de la route sont légèrement modifiées, comme le taux d'alcoolémie autorisé ou les limitations de vitesse.

Le permis probatoire est donc la période pendant laquelle vous êtes considéré comme un jeune conducteur. C'est également la définition retenue par les assureurs, qui font payer une surprime jeune conducteur pendant la durée de votre permis probatoire.

Pendant cette période, vous êtes considéré comme moins expérimenté, donc plus à risque. Le permis probatoire a en effet été créé pour limiter la mortalité routière des jeunes conducteurs, qui sont statistiquement les plus touchés par les accidents de la route.

Durant votre permis probatoire, vous devez apposer un macaron A à l'arrière de votre voiture, bien visible. Il s'agit d'un autocollant ou d'un magnet. Il est obligatoire : en cas de contrôle, vous risquez une amende forfaitaire de 35 € s'il est manquant.

📝 Quelles sont les règles spécifiques du permis probatoire ?

limitation de vitesse permis probatoire

Le permis probatoire a certaines spécificités par rapport aux conducteurs expérimentés. Le jeune conducteur ne dispose pas du même capital de points et est dans l'obligation d'appliquer un macaron A rouge à l'arrière de son véhicule. Il doit aussi respecter un taux d'alcoolémie plus faible et des limitations de vitesse plus basses.

En permis probatoire, le taux d'alcoolémie maximal autorisé est de 0,2 g/litre de sang, contre 0,5 pour un conducteur en permis définitif. Vous risquez le retrait de votre permis si vous dépassez ce taux d'alcool en permis probatoire.

Les limitations de vitesse sont également adaptées pour toute la durée du permis probatoire afin d'inciter les jeunes conducteurs à la prudence. Un excès de vitesse en permis probatoire est sanctionné par une amende et un retrait de points selon l'ampleur du dépassement de la limitation. Si vous perdez 6 points (excès de vitesse > 50 km/h), votre permis est invalidé aussitôt.

Voici les limitations de vitesse propres au permis probatoire :

Limitation de vitesse habituelle Limitation de vitesse spécifique permis probatoire
130 km/h 110 km/h
110 km/h 100 km/h
90 km/h 80 km/h

Trouvez le meilleur garage pour réparer votre voiture :

📅 Combien de temps dure le permis probatoire ?

durée permis probatoire

La durée du permis probatoire est de 3 ans pour un permis traditionnel ou en conduite supervisée. Cette durée est néanmoins abaissée à 2 ans de permis probatoire après la conduite accompagnée. Il est aussi possible de réduire sa période probatoire en suivant une formation supplémentaire après avoir obtenu son permis de conduire.

Cette formation doit être suivie entre 6 mois et un an après l'obtention de votre permis. Il s'agit d'une formation collective d'une journée de 7h en auto-école. La formation est payante : comptez au moins 100 €. Pour vous y inscrire, vous ne devez avoir subi aucun retrait de points depuis le début de votre période probatoire.

À l'issue de la formation, votre permis probatoire est abaissé à une durée de 2 ans en conduite traditionnelle ou supervisée, et 1 an et demi après la conduite accompagnée.

🔍 Permis probatoire : combien de points ?

points permis probatoire

Lorsque vous obtenez le permis de conduire et commencez votre période probatoire, votre capital est de 6 points. Ce capital de points en permis probatoire le même quel qu'ait été votre apprentissage : permis traditionnel, conduite supervisée ou conduite accompagnée.

Votre capital de points augmente chaque année durant la période probatoire. Pour un permis classique ou de la conduite supervisée, le système est le suivant :

  • Fin de la 1ère année : 2 points de plus, soit un capital de 8 points ;
  • Fin de la 2ème année : 2 points de plus, soit un capital de 10 points ;
  • Fin de la 3ème année : 2 points de plus qui vous font atteindre le capital définitif de 12 points.

Si vous êtes passé par la conduite accompagnée, vous gagnez 3 points à l'issue de chacune de vos deux années de permis probatoire. Vous avez donc 9 points à l'issue de la première puis 12 à la fin de la seconde.

🛑 Que se passe-t-il en cas de retrait de points en période probatoire ?

retrait points permis probatoire

Comme n'importe quel conducteur, vous risquez de perdre des points sur votre permis si vous commettez une infraction en permis probatoire. Cependant, votre capital plus bas risque de vous faire arriver plus rapidement à zéro.

Si vous ne perdez qu'un point ou deux en permis probatoire, vous en êtes averti par courrier, comme l'infraction classique d'un conducteur dont la période probatoire est terminée. Si vous perdez plus de 3 points, vous recevrez une lettre recommandée avec accusé de réception.

Si vous perdez plus de 3 points sur votre permis probatoire, il est recommandé de suivre un stage de récupération de points. Ce stage se fera volontairement et à vos frais. Si vous perdez plus de 3 points sur votre permis probatoire, vous allez recevoir une lettre 48N qui vous oblige à suivre un tel stage sous 4 mois, sous peine d'amende et de suspension de permis.

Un jeune conducteur qui perd les 6 points de son permis probatoire voit son permis invalidé. Vous devrez restituer votre permis de conduire et devrez repasser l'examen après visite médicale et test psychotechnique.

🚘 Peut-on louer une voiture avec un permis probatoire ?

location de voiture permis probatoire

La location de voiture en permis probatoire est tout à fait autorisée par la loi, mais les loueurs sont souvent réticents. Ils exigent généralement au moins 1 ou 2 ans de permis et un âge minimal de 21 ans. Ces conditions sont néanmoins généralement plus souples dans le cas de la location de particulier à particulier.

Certains loueurs ont aussi des formules spécifiques pour les jeunes conducteurs. Dans tous les cas, attendez-vous à payer votre location nettement plus cher durant les premières années de votre permis, notamment parce que les assurances sont plus élevées et que vous êtes considéré comme conducteur à risque.

Ça y est, vous savez tout sur le permis probatoire ! Cette période, qui dure généralement de 2 à 3 ans mais peut être abrégée grâce à une formation supplémentaire, vous permet de gagner en expérience au volant. Le permis probatoire vous oblige à respecter certaines règles supplémentaires dans le but de limiter la mortalité des jeunes conducteurs, premières victimes des accidents de la route.

Trouvez le meilleur garage pour réparer votre voiture :


Écrit les mains dans le cambouis par

Ariane

Mécano du web

19 juillet 2022, 13:50


Pour passer la seconde 🚗💨