La pollution d'une voiture regroupe à la fois son énergie grise et la pollution liée à son utilisation (carburant, émissions de gaz et particules polluants, etc.). Pour lutter contre cette pollution de l'automobile, des normes, législations et taxes ont été mises en place au cours des années.

Sommaire :

Trouvez le meilleur garage pour réparer votre voiture :

🚗 Quel est l'impact de la pollution des voitures ?

impact pollution voiture

La voiture est un facteur important de pollution pour différentes raisons : son utilisation bien sûr, en raison du recours aux carburants fossiles et du rejet de particules polluantes dans l'atmosphère, mais aussi sa fabrication et sa destruction.

L'industrie automobile qui sert à fabriquer votre voiture est elle-même une source de pollution, de même que la production de ses composants et accessoires : du métal, du plastique, mais aussi des matériaux comme le lithium, utilisé pour produire les batteries de voiture.

L'extraction de ces matières premières elle-même utilise des ressources naturelles et génère de la pollution. On parle d'énergie grise : c'est l'énergie consommée pendant le cycle de vie de la voiture. L'énergie grise, c'est la production, la fabrication, le transport ou encore le recyclage de votre voiture, sans même compter son utilisation.

L'énergie grise d'une voiture dépend bien sûr de son modèle, mais on peut estimer celui d'une citadine essence à environ 20 000 kWh. Et contrairement aux idées reçues qui veulent que la pollution des voitures hybrides et électriques soit moindre, l'énergie grise d'un véhicule électrique est plutôt estimé à près de 35 000 kWh. En effet, l'énergie grise due à la batterie électrique de ces voitures est très élevée.

Ensuite, au cours de sa vie, votre voiture va être entretenue et réparée, ce qui réclame là aussi de l'énergie et génère de la pollution. La batterie va être remplacée, de même que ses pneus, ses fluides, ses ampoules, etc. Puis elle va finir sa vie, et il faudra la recycler.

Si certaines pièces et certains éléments peuvent être réutilisés - c'est ce qu'on appelle l'économie circulaire - votre voiture est aussi composée de déchets dangereux (liquide de frein, batterie, fluide réfrigérant de la climatisation), etc. Ceux-ci doivent faire l'objet d'un traitement particulier.

Enfin, il y a la question de l'utilisation de votre voiture. Tout au long de sa vie, elle va consommer du carburant et émettre des particules et gaz polluants. Parmi ceux-ci se trouve notamment le dioxyde de carbone (CO2), un gaz à effet de serre. Il contribue au réchauffement climatique.

Quand on parle de la pollution d'une voiture, c'est souvent au CO2 qu'on pense, même s'il est très loin d'être la seule source de pollution d'un véhicule particulier. La quantité de CO2 que produit une voiture varie d'un véhicule à l'autre en fonction de nombreux éléments comme par exemple :

  • Le type de carburant consommé ;
  • La quantité de carburant consommée ;
  • La puissance du moteur ;
  • Le poids de la voiture.

Les transports sont responsables d'environ 30% des émissions de gaz à effet de serre de la France, et les voitures sont à l'origine de plus de la moitié de ce CO2.

Le CO2 n'est toutefois pas du tout le seul polluant rejeté par votre voiture. Celle-ci génère aussi des oxydes d'azote (NOx), qui sont dangereux pour la santé et sont notamment responsables des pics de pollution. Il y a aussi les particules fines, qui sont des hydrocarbures imbrûlés. Elles causent des cancers et maladies respiratoires.

En France métropolitaine, on estime que les particules fines sont responsables de plus de 40 000 décès chaque année, selon Santé publique France. Elles sont tout particulièrement émises par les moteurs diesel.

🔎 Comment connaître le taux de pollution de sa voiture ?

taux de pollution voiture

Parce qu'une voiture rejette de nombreux polluants et possède une importante énergie grise, parler de taux de pollution est inexact. Il n'est pas vraiment possible de connaître le taux de pollution d'une voiture. En revanche, on peut connaître le taux d'émission de CO2 d'un véhicule, ce qui n'est pas tout à fait la même chose puisqu'une voiture pollue bien au-delà de ses émissions de CO2.

Pour les voitures neuves, les constructeurs sont désormais tenus d'afficher les émissions de CO2 du véhicule. C'est obligatoire. Ce taux est mesuré lors des essais de la voiture, selon la norme du WLTP (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure), entrée en vigueur en mars 2020.

Pour une voiture d'occasion, il est possible de se renseigner sur la pollution du véhicule en utilisant le simulateur de l'ADEME, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie.

Ce simulation est accessible depuis le site du service public. Pour connaître la pollution de votre voiture, il vous faudra remplir plusieurs informations :

Trouvez le meilleur garage pour réparer votre voiture :

⛽ Comment diminuer la pollution d'une voiture ?

diminuer pollution voiture

Avec les années, de nombreuses solutions ont été mises en place pour tenter de diminuer la pollution automobile. Des dispositifs anti-pollution ont ainsi été rendus obligatoires sur votre voiture, comme la vanne EGR ou le filtre à particules.

Mais à votre échelle, vous pouvez aussi baisser la pollution de votre voiture. Pour cela, vous devez appliquer des réflexes d'écoconduite, par exemple :

Naturellement, diminuer la pollution d'une voiture passe aussi par son bon entretien. Faites votre révision tous les ans pour prolonger sa durée de vie. Enfin, n'achetez pas une voiture neuve trop souvent : construire une voiture neuve, c'est produire 12 tonnes de CO2. Pour compenser ces émissions, vous devrez rouler au moins 300 000 kilomètres.

🌍 Quelles solutions pour baisser la pollution des voitures ?

solutions baisser pollution voiture

Depuis des années, la législation lutte contre la pollution des voitures. Le Parlement européen a ainsi adopté des objectifs de réduction des émissions de CO2. Des réglementations locales travaillent aussi à réduire la pollution du parc de voitures.

C'est ainsi que certaines grandes agglomérations françaises (Paris, Lille, Lyon, Strasbourg, Marseille, Dijon, etc.) ont rendu obligatoire la vignette Crit'air. Ce certificat indique la classe environnementale de la voiture en fonction de sa motorisation et de la norme Euro, la norme européenne sur les émissions polluantes.

Des taxes ont aussi été mises en place : c'est le cas par exemple du bonus-malus écologique ou de la taxe carbone. Même quand vous créez votre carte grise, vous payez une taxe supplémentaire pour une voiture qui émet beaucoup de CO2.

Par ailleurs, certains dispositifs anti-pollution sont désormais obligatoires sur votre voiture : le filtre à particules, qui équipe tous les moteurs diesel mais aussi certaines voitures essence, la vanne EGR, le système de recyclage des gaz d'échappement, etc.

Lors du contrôle technique, la pollution de votre voiture fait partie des éléments mesurés. Un rejet trop important d'émissions de CO2 peut vous valoir un refus de contrôle technique. Il faudra faire réparer la pièce en cause et passer une contre-visite.

Enfin, la question de la motorisation et du combustible se pose. En effet, le diesel est particulièrement polluant. Déjà pénalisé par la vignette Crit'air et équipé de dispositifs anti-pollution, le moteur diesel a de moins en moins la cote.

Parallèlement se développent des technologiques alternatives comme la voiture électrique ou hybride. Attention cependant : l'énergie grise d'une voiture électrique est très importante, notamment à cause de la fabrication de sa batterie. Elle est même supérieure à celle d'une voiture essence.

En d'autres termes, il faut prolonger sa durée de vie au maximum pour tenter de compenser la pollution élevée générée par le cycle de vie de votre voiture électrique. Rappelez-vous donc que la pollution d'une voiture ne dépend pas seulement de ses émissions de CO2, mais bien de tout son cycle de vie, depuis sa fabrication jusqu'à son recyclage.

Vous l'avez compris, la pollution d'une voiture est en fait un sujet plus compliqué qu'il n'y paraît. Si tout le monde pense à l'essence et au CO2, c'est loin d'être la seule source de pollution de l'automobile. Rappelez-vous donc que pour moins polluer, il faut respecter les législations en vigueur, mais aussi bien réparer et entretenir votre voiture pour prolonger sa durée de vie !

Trouvez le meilleur garage pour réparer votre voiture :


Écrit les mains dans le cambouis par

Ariane

Mécano du web

01 juillet 2021, 13:07


Pour passer la seconde 🚗💨