Fuite liquide de refroidissement

On vous dit tout ce qu'il faut savoir !

Tout comme votre cerveau en surchauffe face à toutes vos interrogations sur la panne de votre voiture, le liquide de refroidissement sert à limiter la surchauffe du moteur. Il est donc indispensable au bon fonctionnement de ce dernier.

Afin de refroidir votre cerveau 🧠, on vous livre ici 👇 tout ce qu'il faut savoir sur le liquide de refroidissement.

 

Qu’est-ce que le liquide de refroidissement ?

C’est un liquide composé d’eau 💦 et d’un additif comme l'éthylène glycol ou le propylène glycol. Ces derniers permettent d’augmenter la température 🌡 d'ébullition mais aussi sa résistance au gel ❄️ afin de limiter les pannes. Il se met dans le vase ⚱️ d’expansion.  ⚠️ Ces additifs souvent indispensables nuisent parfois aux capacités calorifiques du liquide.

Ceci est du liquide de refroidissement 👇

Illustration liquide de refroidissement

 

Ludi les bons tuyaux 👩‍🔧

Sachez qu'il existe 3 types de liquides de refroidissement classés selon leurs températures d’ébullition :

  • Le type 1️⃣ : la température de congélation est inférieure ou égale à -15°C et la température d’ébullition avoisine les 155°C.
  • Le type 2️⃣ : la température de congélation est inférieure ou égale à -18°C et la température d’ébullition avoisine les 108°C.
  • Le type 3️⃣ : la température de congélation est inférieure ou égale à -35°C et la température d’ébullition avoisine les 155°C.

 

À quoi sert le liquide de refroidissement ?

Le liquide de refroidissement a la particularité de ne bouillir qu'au-delà de 100°C ♨️ et, pour qu'il gèle ❄️, les températures doivent être très basses. Il a donc pour premier rôle de maintenir une constance dans la température du moteur en évitant les surchauffes mais aussi en évitant que l'eau ne gèle.

Il permet au moteur d'évacuer les calories générées (qui ne peut  les évacuer de façon autonome) par la température de combustion des cylindres (800 °C) ; en effet, les pièces mécaniques le constituant ne pourraient pas supporter cette chaleur, si le liquide caloporteur (autre nom pour désigner le liquide de refroidissement) n'effectuait pas sa mission : se charger des calories, les acheminer jusqu'au radiateur pour les évacuer à l'air libre.

Il sert aussi à limiter les risques d'oxydation et les dépôts de calcaire dans le circuit ( 👍 3 en 1, qui dit mieux !)

Faisons plus ample connaissance 🤝 avec les éléments du système de refroidissement. Pour accomplir correctement sa mission, ce dernier est composé de :

  • l'enceinte du moteur : le liquide de refroidissement circule au plus près des chambres de combustion pour capter les calories.
  • les durits : ce sont les canalisations rigides (métalliques) ou souples (en caoutchouc) qui permettent la circulation du liquide de refroidissement.
  • le radiateur : c'est un échangeur thermique qui permet l'évacuation des calories à l'air libre d'une part, et le refroidissement du liquide d'autre part.
  • le thermostat : inséré dans le circuit, c'est une vanne thermique qui permet la régulation de température du liquide (de 92 à 95 °C).
  • la pompe à eau : entraînée par le moteur, elle est munie d'une turbine qui accélère le débit.
  • le GMV (groupe moto-ventilateurs) : il s'agit de ventilateurs électriques actionnés par une sonde thermostatique ; lorsque la température de régulation est dépassée, ils forcent l'air à travers le radiateur, évitant ainsi une surchauffe.
  • le vase d'expansion : est un récipient permettant la variation de niveau entre moteur chaud et moteur froid (le volume du liquide augmente avec la température).

 

Comment reconnaître une fuite de liquide de refroidissement ?

Une fuite de liquide de refroidissement est un signal à ne pas négliger. Différents types de symptômes peuvent être observés :

  • une baisse du niveau du liquide caloporteur dans le vase d'expansion
  • la présence d'un dépôt blanchâtre au niveau d'une durite, de la pompe à eau, d'un collier de serrage ou du radiateur
  • une fumée blanche au niveau du pot d'échappement
  • un bouillonnement dans le vase d'expansion.

 

Ludi les bons tuyaux 👩‍🔧

⚠️ Dès que l'un de ces signes est constaté ☝️, vous ne paniquez pas,  il est (vivement) recommandé de faire examiner son véhicule entre de bonnes mains 🙌 -comme celles de nos Garagistes de Confiance 

 

Quelles sont les causes de perte de liquide de refroidissement ?

La technique pour déterminer l'origine des fuites consiste à insérer de l'air 💨 sous pression dans le circuit et à effectuer un contrôle visuel 👀. Voici les différentes causes possibles :

  • les durites sont desserrées ou coupées (c'est la cause de perte de liquide de refroidissement la plus courante).
  • le radiateur, fortement exposé à l'avant par les projections, est percé.
  • la pompe à eau occasionne une fuite au niveau de son joint d'étanchéité.
  • le joint de culasse du moteur, qui permet une communication étanche entre le bloc moteur et la culasse, est lui-même défectueux (dans ce cas, le démarrage à froid produit une fumée blanche vaporeuse).

 

Comment contrôler votre niveau de liquide de refroidissement ?

Le contrôle du niveau du liquide de refroidissement est très facile à faire 👌. Sur le vase du vase d’expansion, vous avez deux repères :

  • le niveau mini : niveau minimum en dessous duquel il est urgent de remettre du liquide de refroidissement.
  • le niveau maxi : le niveau maximal de liquide de refroidissement à ne pas dépasser pour éviter un débordement.

Le contrôle est simple, mais pensez impérativement à l'effectuer à froid. Ouvrir le bocal de refroidissement le moteur chaud peut en effet entraîner de graves brûlures si le liquide, sous pression, sort directement à l’ouverture.

 

Ludi les bons tuyaux 👩‍🔧

Pour être correct 👍, le niveau doit se situer entre les deux repères. Des voyants 🚨 peuvent vous aider pour contrôler votre niveau.

 

Les voyants de liquide de refroidissement 

Deux voyants peuvent apparaître concernant le liquide de refroidissement :

  • un voyant représentant un radiateur et son bouchon et des vagues en dessous. Il indique que le niveau est trop bas et implique donc de remettre du liquide de refroidissement dans le réservoir. 
  • un voyant représentant un thermomètre de couleur rouge avec deux vagues en dessous. Il informe d'une température anormale du liquide de refroidissement (voyant le plus préoccupant puisqu'il témoigne d'un problème pouvant impacter le moteur et demandant l'arrêt du moteur).

 

Quand changer votre liquide de refroidissement ?

En moyenne, le changement de liquide de refroidissement s’effectue tous les 2 à 4 ans. Pensez à être particulièrement vigilant à chaque saison (notamment en été ⛱ et en hiver ☃️). Avec les changements de température, le liquide peut geler ❄️ ou bouillir ♨️. Avant un long trajet ou un départ en vacances, soyez également vigilant.

Vous pouvez toujours faire appel à (un ami) Vroomly et ses Garagistes de Confiance 

 

Combien coûte un changement de liquide de refroidissement ?

Changer votre liquide de refroidissement peut s’avérer être une opération délicate si vous n’êtes pas mécanicien(ne) 👩‍🔧 👨‍🔧. Et, plus le liquide doit résister à des températures très basses ou très élevées, plus il est cher. En moyenne pour un remplacement de liquide classique, comptez environ 70€. ⚠️, selon la version de votre véhicule et son âge, ce prix peut varier.

Si la fuite de liquide de refroidissement provient d’une pièce à changer (durite, joint de culasse, radiateur..., vus plus haut ☝️) et selon le type de véhicule, le prix peut également changer du quitte ou double :

Marques - Modéles Prix d'une pièce à changer
Renault - Scénic Joint de culasse - de 20 à 50€
Peugeot - 5008 Radiateur - de 60 à 105€
BMW - X6 Radiateur - de 160€ à 340€
Citröen - C1 Joint de culasse - de 30 à 60€

 

Pour plus d'informations (selon votre type de voiture et les pièces à changer) rendez-vous sur Vroomly juste ici 👇

 

Et voilà, un article qui vous a fait surchauffer le cerveau 🧠 juste comme il faut pour en connaitre un rayon sur le liquide de refroidissement (et épater la galerie).

 

Fait main -dans le cambouis- par Ludi