Alert Circle Couvre-feu national : l'ensemble de nos Garages ferment tous les soirs à 18h. Plus d’infos

Le joint de culasse est une pièce vitale pour assure le bon fonctionnement du moteur de votre véhicule. Sans lui, les chambres de combustion perdent en étanchéité et le moteur ne possède plus de compression pour assurer l'explosion du mélange air et carburant. Découvrez les étapes à effectuer pas à pas pour diagnostiquer facilement un joint de culasse défectueux.

Matériel nécessaire :
Des gants de protection
Des lunettes de protection
Un chiffon microfibre

Etape 1 : Contrôler le bouchon de remplissage de votre huile moteur [⚓ ancre "etape1"]

Contrôler le bouchon de remplissage de votre huile moteur

Ouvrez le capot de votre voiture et localiser le vase de remplissage de votre huile moteur. Généralement il se trouve au niveau du moteur et vous pourrez le distingue à l'aide d'un symbole d'une burette jaune ou orangée présent sur le bouchon. Si vous apercevez une espèce de mayonnaise qui s'est formée sur le bouchon, c'est que le joint de culasse n'est plus étanche.

Etape 2 : Vérifier la couleur de votre huile moteur [⚓ ancre "etape2"]

Vérifier couleur huile moteur

Cette étape doit être effectué lorsque votre moteur est froid. Attendez quelques heures après avoir immobilisé votre véhicule et éteint le moteur pour pouvoir ouvrir le récipient d'huile moteur.
Si le bouchon de votre huile est couvert d'une sorte de mayonnaise, essuyez le avec un chiffon en microfibre. Ensuite, dévissez le bouchon et regarder la couleur de votre huile moteur. Si elle vous semble très claire, c'est qu'elle s'est mélangée avec le liquide de refroidissement.

Etape 3 : Démarrer votre véhicule [⚓ ancre "etape3"]

démarrer votre véhicule

Installez vous au volant de votre voiture puis mettez le contact pour réaliser un court trajet sur la route. Soyez particulièrement attentif aux voyants de votre tableau de bord. Si celui de l'huile moteur, du liquide de refroidissement ou du moteur en lui même sont allumés, il y a de grande chance qu'un problème soit présent au niveau de votre joint de culasse.

Etape 4 : Vérifier la couleur de la fumée de votre échappement [⚓ ancre "etape4"]

Vérifier la couleur de la fumée de votre échappement

Pour vérifier la couleur de la fumée de votre échappement, laissez votre moteur tourner tandis que vous enclenchez votre frein à main. Vous pourrez ainsi sortir de votre véhicule et observe votre pot d'échappement. Dans le cas où il émet d'importantes fumées blanches c'est que le joint de culasse du moteur est détérioré voire totalement HS.

Etape 5 : Étudier la température de votre moteur [⚓ ancre "etape5"]

Étudier température moteur

Si votre joint de culasse est endommagé, votre moteur va surchauffer c'est à dire que sa température va excéder les 95°C. Cela va entraîner une baisse importante du niveau de liquide de refroidissement et une surconsommation d'huile moteur. Cette surchauffe moteur se fera ressentir lors de la conduite et vous pourrez, dans certains cas, observer de la fumée blanche émanant du moteur.

Etape 6 : Tester votre chauffage [⚓ ancre "etape6"]

tester votre chauffage

Si votre chauffage ne fonctionne plus, cela signale un dysfonctionnement au niveau du calorstat ou du joint de culasse.

Ces étapes sont accessibles à tous et ne demandent pas d'avoir de compétences particulières en mécanique automobile. Elles vous aideront à déceler aisément si votre joint de culasse est HS. Si c'est le cas, il faut vous rendre au plus vite dans un garage afin qu'il effectue son remplacement. Utilisez notre comparateur de garages en ligne pour trouver celui qui est le plus proche de chez vous et au meilleur prix pour ce type de prestation !

Trouvez le meilleur garage pour changer votre joint de culasse :


Écrit les mains dans le cambouis par

Charlene

Mécano du web

05 novembre 2020, 13:11


Pour passer la seconde 🚗💨